News

Décès de Vittorio Taviani

15.04.2018

Ils ont réalisé des films à deux toute leur vie, voici que l'aîné des frères Taviani est décédé.

Lors du tournage de «Una questione privata», leur dernier film, Vittorio Taviani n'a pas pu travailler comme d'habitude avec son frère, car il a été renversé par une voiture. Il est décédé le 15 avril à Rome, à 88 ans, d'une maladie dont il souffrait depuis longtemps. Vittorio Taviani était né le 20 septembre 1929 à San Miniato, en Toscane, dans un paysage qui jouerait un rôle important dans les films qu'il allait écrire et réaliser avec son frère Paolo, son cadet de deux ans, après avoir étudié le droit à Pise. Leur premier court métrage date de 1962.

En 1967, ils ont réalisé «I sovversivi», leur premier long métrage, dans lequel apparaissaient déjà les thèmes de la révolte de 1968. «Padre Padrone», en recevant la Palme d'Or à Cannes en 1977, a valu aux Taviani une reconnaissance internationale et une place importante dans l'histoire du cinéma italien et mondial. Ils ont assuré leur place centrale dans le 7e art avec «La notte di San Lorenzo» (1982), qui parle de la résistance au fascisme dans l'Italie de 1944. A cette époque, ils pensaient tous deux ne plus jamais traiter ce thème, mais au vu de la situation politique dans leur patrie italienne, ils sont revenus en 2017 à l'importance de la résistance contre la politique de droite avec «Una questione privata». Le film pourra être découvert dans les cinémas suisses romands à partir du 6 juin.

«Nous avons des caractères différents, mais la même nature. Nos décisions dans la vie et dans l'art sont les mêmes», déclarait Vittorio Taviani à propos de la coopération avec son frère Paolo. Parmi leurs œuvres phares, citons «San Michele aveva un gallo» (1971), «Allonsanfan» (1974), «Il prato» (1979) et le film en cinq ésidodes «Kaos» (1984) basé sur des nouvelles de Luigi Pirandello. Il a fallu attendre 2012 pour que Paolo et Vittorio Taviani remportent un Ours d'or à Berlin avec «Cesare va morire». Quand on a demandé à Marcello Mastroianni, qui avait joué dans «Allonsanfan» en 1974, ce que c'était d'être dirigé par deux réalisateurs, il avait répondu: «Pourquoi deux?»

Plus d'informations sur Kaos
Plus d'informations sur La notte di San Lorenzo
Plus d'informations sur Padre Padrone
Plus d'informations sur Una questione privata

Google+ Facebook Twitter Email

Shop