Réalisateur

Daoud Aoulad Syad

Né en 1953 à Marrakech, Maroc. Docteur en Sciences Physiques, Aoulad Syad Daoud débute au cinéma en 1989 grâce au stage «Université d'été, découverte du cinéma en France» à la FEMIS. Il réalise alors ses deux premiers courts métrages: «K ricature» et «Paris, 13 juillet». En 1991, il s'essaie au court-métrage documentaire avec «Memoire ocre» qui sera diffusé sur Arte en 1993. La même année suivent «Ecrans du sud» et «Entre l'absence et l'oubli» séléctionné dans les festivals de Carthage, Fribourg et Milan.

Il faudra attendre 1998 pour qu'il réalise son premier long métrage «Adieu forain». Trois ans plus tard, suit «Le Cheval de vent». Photographe, il enseigne aussi à la faculté des sciences de Rabat.

Google+ Facebook Twitter Email
Cheval de vent - Aoud rih (Flyer)

Cheval de vent - Aoud rih

Une amitié se tisse entre Tahar, un vieil homme qui à la suite d'un rêve, veut s'en aller mourir sur la tombe de sa femme, et Driss, un jeune homme à la recherche de sa mère. Aussi fragiles l'un que l'autre, tous deux traversent alors le Maroc en side-car, chacun à la recherche de ses fantômes, à la recherche de lui-même. Dans un Maroc de rêve, pourtant si réel, deux hommes s'interrogent sur la vie et la mort. Bouanani le poète et Aoulad-Syad le photographe se sont associés une nouvelle fois dans une histoire d'errance qui devient quête, dans ce «road movie» intérieur qui traverse les paysages ocres, jaunes, oranges, bleus ou verts du Maroc. Suite

Google+ Facebook Twitter Email

Suivez-nous sur facebook