Réalisateur

Jorge Sanjines

Jorge Sanjinés est né à La Paz en 1937. Il étudie la philosophie en Bolivie puis le cinéma au Chili. Cinéaste et théoricien engagé, il réalise des documentaires et des long métrages sur la dépendance, le sous-développement et l'exploitation du peuple indien. A plusieurs reprises, il est contraint de quitter son pays pour raisons politiques.

Jorge Sanjinés est avec le scénariste Oscar Soria, à l'origine du Groupe Ukumau, dont le nom vient du premier long métrage de Sanjines. Ce groupe a encouragé une expression cinématographique reflétant la recherche des origines de la situation du pays, et essayant de mettre en valeur les cultures indigènes. Les films réalisés dans le cadre du Groupe Ukamau montre la vie telle qu'elle est perçue par l'homme andin. Ce langage filmique trouve sa meilleure expression dans le dernier film du Groupe, le long métrage "La Nacion clandestina" (La nation clandestine, 1989).

Filmographie :

1960 : Aysa
1963 : Revolución
1966 : Ukamau
1969 : Yawar Mallku/La sangre del condor
1971 : El coraje del pueblo
1974 : El enemigo principal
1977 : ¡Fuera de aquí!
1984 : Las banderas del amanecer
1990 : La nación clandestina
1995 : Para recibir el canto de los pajaros

Google+ Facebook Twitter Email
La nación clandestina (Flyer)

La nación clandestina

Sebastian, Indien aymara, ancien menuisier de cercueils qui s'est adapté à la ville tout en reniant ses origines, retourne un beau jour dans sa tribu indienne sur le plateau andin. Celle-ci l'avait rejeté, il y a des années, le condamnant pour trahison. Sur son long chemin à pied, portant sur son dos le masque mythique du «Danzanti», il prend conscience de son identité culturelle ainsi que des raisons de son erreur et de son bannissement: l'aliénation cède la place à ses origines retrouvées, auprès desquelles le «fils perdu» désire mourir, accomplissant le «Danzanti», l'ancienne danse de la mort. Suite

Google+ Facebook Twitter Email

Suivez-nous sur facebook