Film

Chunhyang Dong

Un chanteur de Pansori (Cho Sang-hyun) interprète sur scène et en public l'histoire très connue de "Chunhyang"... Au 13ème siècle, le jeune Mongryong (Cho Seung-woo), fils du gouverneur de la province de Namwon, tombe dès le premier regard amoureux de la belle Chunhyang (Yi Hyo-jeong), fille de Wolmae (Kim Sung-nyu), une courtisane retirée, et de l'ancien gouverneur, mort avant d'avoir pu l'épouser, comme il l'avait promis. Les deux jeunes gens (une quinzaine d'années) se marrient en secret (Chunhyang, fille de courtisane, étant d'une classe inférieure). Très vite, le père de Mongryong est nommé ministre à Séoul et son fils n'a d'autre choix que de le suivre et d'y poursuivre des études afin de devenir haut-fonctionnaire.

Les deux époux se jurent fidélité jusqu'à leurs retrouvailles, puis Chunhyang reste sans nouvelles pendant trois ans. Un nouveau gouverneur, Byun (Lee Jung-hun), vient diriger la province. Brutal et sans pitié et ayant entendu parler de sa grande beauté, il veut forcer Chunhyang à entrer à son service. Malgré la loi qui l'oblige à obéir en tant que fille de courtisane, Chunhyang refuse car, dit-elle: «Comme on ne peut servir qu'un Roi, on ne peut aimer qu'un homme». Les bastonnades qu'elle reçoit ne la font pas céder et la mort lui est promise. Pendant ce temps, Mongryong a brillament passé ses examens et se trouve chargé par le roi d'une mission secrète: contrôler les provinces. Il arrive lui-même à Namwon où, déguisé en mendiant, il apprend l'emprisonnement et le sort réservé à sa fidèle épouse... Il intervient avec les hommes qui l'accompagnent et tout est bien qui finit bien !

Titre original Chunhyang Dong
Titre allemand Lied der Chunhyang, Das
Titre français Chant de Chunhyang, Le
Autres titres Chunhyang Dong
Réalisation Kwon-taek Im
Pays Corée du Sud
Formats 35mm
Scénario Kim Myoung-gon
Montage Park Soon-duk
Musique Kim Jung-gil
Image Jung Il-sung
Equipment Min Un-ok
Production Taehung Pictures, Seoul
Durée 121 Min.
Langue Koreanisch/d/f
Acteurs
Lee Hyo-jeong
Lee Jung-hyun
Cho Seung-woo
Kim Sung-nyu

Der einzig richtige Weg diesen Film zu beschreiben müsste über einen Begriff wie zutiefst koreanisch gehen. Und gleichzeitig müsste man feststellen, das der Film Chunhyang die expressiven Shären des Weltkinos erweitert.



Han Sang-jun





Ce n'est pas notre corps, mais le respect qui nous rend humains.



Im Kwon-taek



Ich möchte die Erde mit einem Blumengarten vergleichen. Als Regisseur und einer, der sein ganzes Leben in Korea verbracht hat, habe ich mir selber geschworen, dass ich eines Tages mit den Mitteln des Kinos diesen Garten blühen lassen will, ohne kulturelle Schranken.



Im Kwon-taek

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Rester au courant

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de trigon-film pour être informé sur les concours, les sorties au cinéma, en DVD et dans le cinéma en ligne.

   

trigon-film

Depuis 1988, l’engagement de trigon-film, pour la diffusion en Suisse d’oeuvres de qualité du Sud et de l’Est, est reconnu et largement apprécié dans le monde du cinéma. L’association de soutien a ouvert le chemin en 1986 et la Fondation l’a suivie en 1988. trigon-film a depuis distribué dans les salles et rendu accessibles plus de 500 films en salle et sur DVD. Plus d'informations