Shamt al kushur - Les silences du palais

Film

Shamt al kushur - Les silences du palais

Moufida TlatliTunisie – 1994

Alia n'en peut plus, à 25 ans, de chanter dans les mariages. Après une énième humiliation, elle exprime le dégoût de sa vie et une révolte contre Lotfi qui partage sa vie depuis dix ans sans l'avoir jamais épousée. L'annonce de la mort du prince Sid'Ali, un ex-bey, la replonge brutalement dans son passé. A l'occasion des obsèques, elle revisite le palais de son enfance, où elle est née d'une mère servante et d'un père inconnu... qui pourrait bien être le prince. En déambulant dans les couloirs déserts, lui reviennent les images fascinantes et cruelles qui furent celles de son enfance. Elle revoit son amitié interdite avec Sarra, fille d'un des princes. Elle revit sa quête du père dans un silence douloureux, qu'elle exprimait parfois par des cris ou des vocalises sauvages et désespérées. Elle exhume des souvenirs qu'elle pensait enterrés avec sa mère, la brave et belle Khedja, qui luttait en silence et avec acharnement pour la protéger de la convoitise des princes, pour que sa fille échappe à jamais au sort qu'elle-même subissait.

Il y a dans ce film délicat et têtu de quoi largement chambouler les sens. D'abord parce qu'on y voit l'invisible: la vie de ces femmes, mi-maîtresses, mi-esclaves, claquemurées pour la vie dans la solitude d'un palais arabe. Surtout, Moutida Tlatli, a trouvé le bon fil pour tisser son film: la musique. Sa voix sublime va en effet constituer pour Alia l'unique chance de salut.

Titre original Shamt al kushur - Les silences du palais
Titre allemand Das Schweigen des Palastes
Titre français Le silences du Palais
Autres titres I silenzi del palazzo
Réalisation Moufida Tlatli
Pays Tunisie
Formats 35mm, DVD
Scénario Moufida Tlatli
Montage Moufida Tlatli
Musique Anovar Brahem
Image Youssef Ben Youssef
Son Faouzi Thabet
Equipment Claude Bennys
Production Cinétéléfilm und Magfilm, Tunesien; Mt Films, Frankreich
Durée 128 Min.
Langue Arabisch/d/f
Acteurs
Amel Hedhili Khedija
Hend Sabri Alia als Kind
Ghalia La-croix Alia 25 Jahre alt
Najia Ouerghi Khalti Hadda
Sami Bouajila Lotfi
Hichem Rostom Si Bechir
Distinctions

Tanit d'Or & Best Actress, Festival de Carthage
Golden Tulip, Istanbul Filmfestival
Special Mention Caméra d'Or Cannes Film Festival
Best First Film Chicago
International Film Critics' Award Fipresci, Toronto

"Ein atemberaubend schöner Film!"

- SZ



"Ein poetischer und politischer Trip in die hermetische Welt arabischer Frauen!"

- Süddeutsche Zeitung



"Ein kraftvolles Antikriegsdrama!"

- Variety



The London Times :

“Tlatli directs with unforced eloquence: and the rage within the film at women's role in Islamic society appears all the more powerful for being so contained. Compelling.”



The Guardian (Lizzie Francke):

“Extraordinarily poetical debut.”



Premiere :

“Hypnotic and powerful.”



New York Times (Caryn James):

“A fascinating and accomplished film...”





Daily Telegraph :

“This week's most moving film....a quiet, lucid and devastating debut...a small masterpiece.”

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Shop