To Make A Comedy Is No Fun (Flyer)

To Make A Comedy Is No Fun

Robert Kolinsky – 2016

La vraie passion de Jiří Menzel est le théâtre. Sa carrière cinématographie doit, elle, beaucoup au hasard. Pourtant, le Tchèque de 77 ans a gagné un Oscar et ses fans et amis s'appellent notamment Miloš Forman, Ken Loach, Emir Kusturica et Julia Jentsch. István Szabo affirme même être son plus grand fan. Pour la première fois, le film raconte l'histoire de cet extraordinaire réalisateur, metteur en scène de théâtre et homme du XXe et XXIe siècle. Suite

Dans les cinémas

  • Bellinzona: le 25 mai
  • Locarno: le 10 mai

Lerchen am Faden

Jiri Menzel – 1969

A Kladno, ville industrielle tchécoslovaque, au milieu des années cinquante, des travailleurs forcés, "ennemis du régime", sont occupés au broyage et à la fonderie de divers objets métalliques, machines à écrire, crucifix, et même saxophones ("instruments bourgeois"). L'affichage de slogans ("le travail est une affaire d'honneur") et la diffusion par haut-parleurs de polkas pour les fondeurs stakhanovistes sont là pour les encourager. Suite

Dans les cinémas

  • Bellinzona: le 4 mai
  • Locarno: le 26 avril
  • Mendrisio: le 27 mars

Ein launischer Sommer

Jiri Menzel – 1968

Trois amis quinquagénaires tuent le temps pendant un été maussade, dans une petite ville assoupie de Bohème: l'abbé Roch, le major Hugo et Dura, le maître-nageur, insatiable coureur de jupons. Katerina, sa femme, veille au grain. Mais voilà qu'un magicien vagabond et lunaire s'installe en ville avec la jeune et ravissante Anna. Dura est le premier à tenter sa chance... à ses risques et périls. Suite

Dans les cinémas

  • Bellinzona: le 30 mars
  • Locarno: le 5 avril
  • Mendrisio: le 27 février

Dans les cinémas

  • Bellinzona: le 26 janvier
  • Locarno: le 18 janvier
  • Mendrisio: le 28 novembre
Scharf beobachtete Züge - Ostre sledované vlaky (Flyer)

Scharf beobachtete Züge - Ostre sledované vlaky

Jiri Menzel – 1966

Milos est un jeune garçon sympathique, mais qui n'a pas l'air très dégourdi. Surtout avec son uniforme des chemins de fer, où il vient d'entrer pour y tenir son premier emploi dans une petite gare de province. Il n'a pas beaucoup de travail car c'est la guerre et seuls quelques trains militaires allemands passent par là. Alors Milos a le temps de penser à Masa, cheminote comme lui mais nettement plus éveillée. Et celle-ci voudrait bien que le benêt lui prouve sa flamme. Suite

Dans les cinémas

  • Bellinzona: le 23 février
  • Locarno: le 15 février
  • Mendrisio: le 30 janvier

Loves of a Blonde

Milos Forman – 1965

Le chef d'une fabrique de chaussures persuade l'armée de faire des manœuvres à proximité, pour que ses ouvrières puissent rencontrer des hommes lors de bals qu'il organiserait. Mais les réservistes à gros ventre sont tout sauf attirants. Avec un souffle de liberté, Les amours d'une blonde jette un regard cru, humoristique et tendre sur la Tchécoslovaquie des années 1960 et le ridicule de ses fonctionnaires. Suite

Dans les cinémas

  • Bellinzona: le 1 décembre
  • Locarno: le 7 décembre
  • Mendrisio: le 24 octobre

Dans les cinémas

  • Bellinzona: le 29 septembre
  • Locarno: le 5 octobre

Black Peter - Cerny Petr

Milos Forman – 1963

Même si la Nouvelle Vague de la République socialiste tchécoslovaque (CSSR) a vraiment commencé dans la partie slovaque avec Slnko v sieti (Le Soleil dans le filet, 1962) de Štefan Uher, le plus célèbre de tous les «nouveaux cinémas» d'Europe centrale et orientale n'est devenu un phénomène international que grâce à des contributions tchèques, surtout les premières œuvres de Miloš Forman. Suite

Dans les cinémas

  • Bellinzona: le 27 octobre
  • Locarno: le 9 novembre
  • Mendrisio: le 26 septembre
Google+ Facebook Twitter Email