Réalisateur

Kaouther Ben Hania

3 Films dans la collection

Réalisatrice, scénariste, née à Sidi Bouzid, en Tunisie. Après des hautes études commerciales, Kaouther Ben Hania, une fidèle de la Fédération tunisienne des cinéastes amateurs, rejoint entre 2002 et 2004 l'Ecole des Arts et du Cinéma de Tunis (EDAC) où elle réalise trois films d'écoles dont La brèche, un court métrage qui remporte plusieurs prix. En 2003, elle participe à l'atelier d'écriture de longs métrages Aristote financé par Euromed. Elle suit une formation documentaire à l'université d'été de la Fémis (Paris) en 2004 avant de s'y inscrire en formation continue dans le département scénario en 2005. En 2006, elle réalise son premier court métrage professionnel Moi, ma sœur et la chose puis rejoint l'équipe fondatrice de la chaine Aljazeera Documentaire et y travaille jusqu'à 2007. En 2008 elle obtient un master 2 à Paris 3 la Sorbonne nouvelle. Son mémoire de recherche est sur: «Le documenteur: la fiction avec ou contre le documentaire.» En 2010 elle signe un documentaire de 75 minutes Les imams vont à l'école qui a du succès auprès des festivals.  En 2011 elle réalise une série télévisuelle en 3D pour enfants de 120 épisodes, diffusée sur Aljazeera Children. En 2013 elle signe un deuxième court métrage Peau de colle. Le Challat de Tunis (2013) est son premier long métrage et fut choisi par l'ACID pour être présenté à Cannes. La belle et la meute, son premier long métrage véritablement de fiction, est présenté à Cannes 2017 dans la section Un certain regard où il reçoit le Prix de la meilleure création sonore. L’homme qui a vendu sa peau a été primé à Venise et nominé pour l’Oscar du meilleur film international 2021.

Filmographie

2020 L'HOMME QUI A VENDU SA PEAU
2017 LA BELLE ET LA MEUTE
2016 ZAINEB N'AIME PAS LA NEIGE (doc)
2014 LE CHALLAT DE TUNIS
2013 PEAU DE COLLE (court)
2010 LES IMAMS VONT À L'ÉCOLE (doc)
2006 MOI, MA SOEUR ET LA CHOSE (court)

The Man Who Sold His Skin (Flyer)

The Man Who Sold His Skin (2020)

Sam est un réfugié syrien au Liban. La femme qu’il aime est partie en Belgique. Comment la rejoindre? L’artiste en vogue, Jeffrey Godefroy, lui offre de l’aider: devenir un tableau vivant lui permettrait de voyager librement. Les marchandises circulent plus aisément que les hommes. Pour son troisième film, Kaouther Ben Hania offre une satire décapante du monde de l’art et de la politique. Suite

Dans les cinémas:

  • Delémont, La Grange: en octobre
  • Fribourg, Rex: dès le 20 octobre
  • Genève, Bio: dès le 20 octobre
  • Genève, Grütli: dès le 20 octobre
  • La Chaux-de-Fonds, ABC: dès le 20 octobre
  • Lausanne, Pathé: dès le 20 octobre
  • Porrentruy, Cinémajoie: en octobre
La belle et la meute (Flyer)

La belle et la meute (2017)

Mariam, jeune étudiante à l’université de Tunis, est violée au sortir d’une fête organisée dans un hôtel. Elle veut porter plainte, mais elle se heurte à la suspicion, voire au déni, quand ce ne sont pas carrément des menaces. Kaouther Ben Hania s’inspire d’un fait réel et d'un livre pour filmer, caméra au poing, les démarches d’une jeune femme qui réclame justice. Et la réalisatrice tunisienne frappe fort. Suite

Le challat de Tunis (Flyer)

Le challat de Tunis (2014)

Tunis, avant la révolution. Une rumeur court dans les quartiers populaires, selon laquelle un homme à moto balafrerait les fesses des femmes aux arrière-trains trop aguichants qu’il croiserait sur son chemin. Après la révolution, la jeune réalisatrice Kaouther Ben Hania se lance à sa recherche pour connaître ses motivations. Vrai ou faux documentaire? Ce Challat, existe-t-il vraiment? Très vite, on ne se pose plus la question. Suite

Regarder en ligne