Réalisateur

Kwon-taek Im

Im Kwon-taek est né le 2 Mai 1936 à Jangsung, Corée du Sud. Il passe une grande partie de son adolescence dans la rue, après que sa famille eut tout perdu dans la guerre de Corée. Parti pour Pusan, il commence à travailler dans une usine de recyclage de bottes de l'armée américaine. Sa carrière dans le cinéma débute lorsque ses employeurs décident de se tourner vers l'industrie cinématographique. Il travaille alors comme coursier, puis comme assistant réalisateur.

A partir de 1962 et "Adieu Fleuve Duman", son premier long-métrage, il signe, en une décennie, plus de cinquante films de série B, du mélodrame au film de gangsters en passant par le cinéma d'action. Au milieu des années 70, il décide de tourner des fims plus personnels, telles que "Mauvaises herbes" ou "Chopko".

"Le Chant de la fidèle Chunhyang", récit d'un amour impossible au XVIIIème siècle, sera présenté sur à Cannes en 2000. En 2002, "Ivre de femmes et de peinture", portrait d'un peintre jouisseur, remportera le Prix de la Mise en scène sur la Croisette. Son film suivant, "La Pègre", explore à nouveau le passé de son pays, mais cette histoire de gangsters située dans les années 30 le voit aussi revenir aux films de genre de ses débuts.

Google+ Facebook Twitter Email

Filmographie

1962 Dumangang-a jal ikkora
1963 Shinmungo
1964 Yonghwa mama
1965 Bisog a Jida
1967 Pungunui gomgaek
1974 Sok yeonhwa
1977 Okye ki
1978 Chopko
1980 Tchak Ko
1981 Mandala
1982 Abenko gongsu gundan
1983 Pul-ui Tal
1985 Gilsottum
1986 Ticket
1986 Sibaji
1987 Yonsan Ilgi
1988 Adada
1989 Aje Aje Bara Aje
1992 Chang-gun ui adeul II/III
1992 Kae Byok
1993 Sopyonie
1994 Taebak Sanmaek
1996 Ch?ukje
2000 Chunhyang

Chunhyang Dong (Flyer)

Chunhyang Dong

Un chanteur de Pansori (Cho Sang-hyun) interprète sur scène et en public l'histoire très connue de "Chunhyang"... Au 13ème siècle, le jeune Mongryong (Cho Seung-woo), fils du gouverneur de la province de Namwon, tombe dès le premier regard amoureux de la belle Chunhyang (Yi Hyo-jeong), fille de Wolmae (Kim Sung-nyu), une courtisane retirée, et de l'ancien gouverneur, mort avant d'avoir pu l'épouser, comme il l'avait promis. Les deux jeunes gens (une quinzaine d'années) se marrient en secret (Chunhyang, fille de courtisane, étant d'une classe inférieure). Suite

Sibaji (Flyer)

Sibaji

Oknyo, une jeune fille farouche, devient la mère porteuse d'un clan qui craint pour sa postérité. Toute l'attention ou la tendresse que l'on accorde à l'adolescente de 17 ans est destinée au futur enfant, et non à elle. De plus, une fois que son fils aura vu le jour, il lui sera arraché. Une femme se voit donc réduite à une partie de son corps et jugée selon son utilité; on abuse d'elle d'après un mode d'emploi tout prêt. Or, soudain, le programme part à la déroute. Suite

Google+ Facebook Twitter Email