Réalisateur

Paolo & Vittorio Taviani

4 Films dans la collection

Paolo (* 1931) et Vittorio Taviani (1929-2018) sont tous deux nés à San Miniato, en Italie, dans la province de Pise. Fils d'un avocat radicalement anti-fasciste, ils ont grandi dans un environnement politisé avant d'aller étudier à l'Université de Pise. En 1946, ils ont vécu ensemble leur expérience cinématographique-clé en découvrant le long métrage Paisà de Roberto Rossellini. Ils ont su que le cinéma devait être leur moyen d'expression, ont créé en 1950 un ciné-club à San Miniato et écrit deux pièces de théâtre dans l'esprit de Brecht et Meyerhold, qu'ils ont mises en scène. En 1954, ils ont réalisé le court métrage documentaire San Miniato Luglio '44, accompagnés par Cesare Zavattini et Valentino Orsini. Avec ce dernier, ils ont réalisé plusieurs autres films films jusqu'en 1967, année où ils ont signé seuls leur première œuvre, I sovversivi, dans laquelle ils donnaient un avant-goût de l'année 1968. Paolo et Vittorio Taviani ont écrit et réalisé ensemble tous leurs autres films, devenant vite un légendaire duo de frères du cinéma.

Leur percée à l'international est arrivée en 1977 avec Padre Padrone, Palme d'Or à Cannes, qui a reçu une standing ovation de 18 minutes lors de sa première première à New York. Il prato, en 1979, a été suivi en 1982 du magnifique film La Notte di San Lorenzo, qui a reçu le Grand Prix du Jury à Cannes et vécu sur la Piazza de Locarno son inoubliable première suisse la nuit même de la San Lorenzo - après cette projection réunissant plus de 8.000 spectateurs, le nombre de sièges a été limité sur la Piazza. Les Taviani ont adapté des œuvres littéraires pour plusieurs de leurs films, de Pirandello (Kaos) à Tolstoï (Il Sole anche di notte, Resurrezione) en passant par Goethe (Le affinità elettive), et avec Shakespeare en prison dans Cesare deve morire, ils ont reçu en 2012 un dernier grand prix: l'Ours d'or à Berlin. En avril 2018, l'aîné Vittorio Taviani est décédé à Rome, après une longue maladie. Una questione privata est ainsi devenu une sorte d'héritage des frères Taviani; ils l'ont conçu et écrit ensemble, mais après que Vittorio eût été renversé par une voiture à Rome avant le tournage, Paolo a dû travailler seul sur le plateau. Il a toujours consulté son frère pour bénéficier de ses appréciations, mais Vittorio n'était pas à ses côtés. Pendant plus de soixante ans, les deux frères ont imaginé, écrit et réalisé ensemble tous leurs films, d'une manière si intense que Marcello Mastroianni, lorsqu'on lui avait demandé comment c'était d'être dirigé par deux cinéastes, avait répondu: « Pourquoi deux?» Paolo et Vittorio Taviani se sont relayés sur leurs tournages à un rythme régulier et complétés de manière symbiotique dans leurs discussions pour créer quelques-unes des œuvres les plus émouvantes et les plus intenses du cinéma européen, des films dans lesquels la réalité et les rêves se fondent, et où la résistance et l'espoir sont aussi bien des thèmes que des inspirations. (wal.)

Filmographie

1954: San Miniato Luglio ‘44
1960: L’Italia non è un paese povero 
1962: Un uomo da bruciare
1963: I Fuorilegge Del Matrimonio
1964: L`Italia con Togliatti
1967: I sovversivi
1969: Sotto il segno dello scorpione
1971: San Michele aveva un gallo
1974: Allonsanfàn
1977: Padre Padrone
1979: Il prato
1982: La notte di San Lorenzo
1984: Kaos
1986: Good Morning Babylonia
1989: Il sole anche di notte
1992: Fiorile
1996: Le affinità elettive
1998: Tu ridi
2001: Resurrezione
2004: Luisa Sanfelice
2007: La Masseria delle allodole
2012: Cesare deve morire
2015: Maraviglioso Boccaccio
2017: Una Questione Privata

Una questione privata (Flyer)

Una questione privata (2017)

Milton apprend incidemment que son ami Giorgio avait une liaison secrète avec Fulvia que lui-même aimait d’une passion folle. Il part à la recherche de Giorgio pour en avoir le coeur net. Mais nous sommes en 1943 et la guerre civile fait rage au Piémont comme dans toute l’Italie. Una questione privata marque un retour aux sources de deux grands maîtres du cinéma italien. La jeunesse de deux patriarches Suite

Dans les cinémas:

  • Aigle: le 20 novembre
  • Bellinzona, open air: le 26 août
  • Sainte-Croix: les 15 et 18 août
Kaos (Flyer)

Kaos (1984)

Quatre épisodes siciliens après ‹Novelle per un anno›, dans lequel le Prix Nobel Luigi Pirandello a écrit des histoires terriennes et extraordinaires que sa gouvernante lui avait racontées. Le Musée du Film de Vienne écrit: «Ce qui reste constamment perceptible dans ces épisodes tragiques, lyriques et grotesques sur des mères folles de douleur, des fermiers accros à la lune, des bergers rebelles, des imbéciles et des châles, c'est la puissante soif de narration, l'engouement pour Suite

La notte di San Lorenzo (Flyer)

La notte di San Lorenzo (1982)

L'art de raconter Le 10 août est la nuit de San Lorenzo. Des étoiles filantes traversent le ciel et une femme formule un voeu: raconter à une personne qu'elle aime une autre nuit de San Lorenzo, il y a bien longtemps. Le film exauce son voeu; il raconte l'histoire d'une caravane de femmes, d'hommes et d'enfant qui, au cours de l'été 1944, en Toscane, refusèrent l'ordre des Allemands de se rassembler dans la cathédrale de la ville et se mirent en quête de leur propre liberté. Suite

  • La nuit de San Lorenzo DVD
    DVD La nuit de San Lorenzo
    CHF 21.00 / EUR 19.00
Padre Padrone (Flyer)

Padre Padrone (1977)

Dans la Sardaigne profonde des années 1940, à l'âge de cinq ans, le petit Gavino est contraint d'abandonner l'école après deux mois seulement car il doit dorénavant aider son père à garder les animaux. Il grandit ainsi dans l'isolement, loin de la société humaine. C'est grâce au service militaire à l'âge de 21 ans qu'il peut échapper à l'emprise de son père. Suite

Google+ Facebook Twitter Email