Réalisateur

Shahrbanoo Sadat

1 Film dans la collection

Shahrbanoo Sadat est née en 1990 de parents afghans réfugiés à Téhéran. Après le 11 Septembre 2001, l'Iran a expulsé tous les réfugiés et l'adolescente de 11 ans est partie vivre avec ses parents et ses frères et sœurs dans leur village d'origine de la région de Bamiyan, au centre de l'Afghanistan. Décidée à étudier, elle a été admise dans une école de garçons à six heures de marche de chez elle. A 18 ans, elle a choisi d'aller vivre à Kaboul et s'est inscrite à l'université. Elle a rapidement décroché un stage de réalisation de films documentaires organisé par l'Atelier Varan (structure française) de Kaboul. Son départ pour la capitale a été comme une évasion, dit Shahrbanoo Sadat, parce qu'en restant dans le village elle aurait été forcée à se marier, comme ses sœurs, et aurait eu au moins quatre enfants.

Elle a d'abord voulu faire un documentaire sur un ophtalmologue américain qui était venu dans son village. Quand il a été tué par des talibans, elle a décidé de diriger son projet vers la fiction. A 20 ans, elle a été la plus jeune participante invitée par l'Atelier de la Cinéfondation du Festival de Cannes, puis a passé cinq mois en résidence à Paris où elle a regardé des centaines de films, tout en participant à des séminaires et à des rencontres qui lui ont beaucoup appris sur la réalisation des films.

Wolf and Sheep (Flyer)

Wolf and Sheep (2016)

Un petit hameau perdu dans les montagnes afghanes. Les enfants gardent les chèvres et les moutons et les protègent des loups qui rôdent aux alentours. Les garçons s’entraînent à la fronde, les filles imaginent leurs mariages. La jeune Sediqa est, quant à elle, tenue à l’écart parce qu’elle aurait le mauvais oeil. Toute jeune réalisatrice, Shahrbanoo Sadat nous propose une chronique villageoise d’une beauté confondante. Suite