Angels Wear White

Vivian Qu, Chine, 2017
Film

Angels Wear White

Vivian QuChine – 2017

Une petite ville côtière de Chine n'a que peu d'ambitions pour exploiter davantage son potentiel touristique. Dans l'un des nombreux hôtels plus ou moins interchangeables le long de la plage, Wen, 12 ans, est agressée sexuellement par un homme et Mia, la jeune réceptionniste, est témoin du crime. Mia est venue en ville illégalement et a peur de rapporter aux autorités ce qu'elle a vu. Mais elle n'est pas la seule à craindre les conséquences de ce qui s'est passé, et le filet se resserre de plus en plus sur Mia et Wen. Le délicat drame néo-noir de Vivian Qu se concentre sur les perspectives des complexes figures féminines pour exposer les structures patriarcales.

Titre original Angels Wear White
Titre allemand Engel tragen weiss
Titre français Les anges portent blanc
Autres titres Gli angeli portano bianco
Réalisation Vivian Qu
Pays Chine
Formats DCP
Scénario Vivian Qu
Montage Yang Hongyu
Musique Zi Wen
Image Benoît Dervaux
Equipment Peng Shaoying
Production Sean Chen, 22 Hours Films; Mandrake Films
Durée 107 Min.
Langue Mandarin/e
Acteurs
Wen Qi
Zhou Meijun
Shi Ke
Geng Le
Liu Weiwei
Peng Jing
Wang Yuexin
Li Mengnan
Distinctions

74th Venice Film Festival
61st BFI London Film Festival
1st Pingyao International Film Festival - Fei Mu Best Film
54th Antalya Golden Orange Film Festival - Best Film, Best Actress
54th Gold Horse Awards - Best Director
11th Asia Pacific Screen Awards - Best Feature Film (nominated)
48th International Film Festival of India - Best Director
39th Nantes Three Continents Festival - Silver Balloon
2nd International Film Festival & Awards • Macao (IFFAM) - NETPAC award

«Die chinesische Regisseurin Vivian Qu ist mit ihrem Film «Angels Wear White» die heisseste Anwärterin auf den Goldenen Löwen. Vivian Qu erzählt in ihrem Film «Angels Wear White» eine Geschichte aus dem heutigen China, die ein exemplarisches Schlaglicht wirft auf die deplorable Situation vieler ihrer Geschlechtsgenossinnen. Wohl noch nie hat ein Film aus dem Reich der Mitte so offen Kinderhandel und -prostitution, sexuelle und finanzielle Ausbeutung von Frauen, Korruption und eine enthemmte Beziehung zum Geld thematisiert – eine Fixierung, welche die Gesellschaft bis in höchste Parteikreise verdirbt. - Die Regisseurin, eine exponierte Vertreterin des Independent-Kinos ihres Landes, fokussiert ganz auf die jungen Frauen, ergründet mit Empathie, aber ohne jegliche Sentimentalität deren Schicksal und die Entschlossenheit, dieses selber in die Hand zu nehmen.» Susanne Ostwald, Neue Zürcher Zeitung

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.