Film

La demolición

Marcelo MangoneArgentine – 2005

Notre monde du travail

Buenos Aires, un matin de 2005. Un homme, la cinquantaine, se réveille, se lève, se brosse les dents, salue la grand-mère, se prépare du thé, compte ses piécettes, s'engueule avec sa femme, tente de parler avec son fils, part au travail à pied puis en bus puis dans le camion de l'entreprise de démolition qui s'arrête devant le bâtiment à détruire. L'ouvrier entre et l'explore, parvient dans un bureau, il y trouve un homme qui refuse de le quitter.

Le récit se construit autour de cette rencontre entre Osvaldo Lazzari, l'ouvrier responsable de la démolition de l'usine, et Alberto Luna, défenseur de cette même usine où il travaille depuis 40 ans. Osvaldo doit faire sortir Beto; il veut le ramener dans la réalité, lui ouvrir les yeux. Ainsi, les deux hommes d'abord s'opposent. Puis, le récit de leur vie les rapproche. Tous deux font face à la grande métaphore de la démolition, celle du bâtiment, celle de leurs propres vies - de l'ambition, de l'emploi, du couple. Toutefois, cette compréhension simultanée n'entraîne pas une réaction similaire. Les cris et les chants des manifestants, qui bientôt prennent possession de l'usine, parviennent à Beto. Il éclate d'un rire étrange. Osvaldo, lui, sort de l'usine. Il lui reste à chercher un nouvel emploi. Le quotidien, la vie, difficile et précaire, continue. LA DEMOLICION s'inscrit dans ce qu'il est convenu d'appeler la nouvelle vague du cinéma argentin.

Titre original La demolición
Titre allemand La demolición - Der Abbruch
Titre français La demolition
Autres titres La demolizione
Réalisation Marcelo Mangone
Pays Argentine
Formats 35mm
Scénario Ricardo Cardoso, Marcelo Mangone
Montage Sergio Zottola
Musique Martin Bianchedi
Image Martín Nico
Son Martin Cugnoni
Equipment Mariela Rípodas
Costumes Mariela Rípodas (art direction)
Production Primer Plano Film Group S.A., Alberto Trigo, Elida Motyczak
Durée 82 Min.
Langue Spanisch/d/f
Acteurs
Jorge Paccini Osvaldo Lazzari
Enrique Liporace Beto Luna
Marcelo Alfaro
Mimí Ardú
Vera Fogwill
Jorge Paccini
Nicolás Condito
Marcelo Mazzarello

«Wie es der neue Film von Fernando Solanas, LA DIGNIDAD DE LOS NADIES, zeigt, gibt es in Argentinien eine Reihe von Betrieben, in denen die Arbeiter es geschafft haben, das Geschäft weiter zu betreiben, auch nachdem die Besitzer sich bereits abgesetzt hatten. Das heisst: Dieser Film hier ist keine reine Fantasie. Sanfter Humor und eine gut geführte Kamera halten die Sache in Fahrt.»

Variety

epreuve_couleur[fr] (443 kB)

epreuve_nb[fr] (146 kB)

inserat_farbig[de] (442 kB)

inserat_sw[de] (173 kB)

mediendossier[de] (1040 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.