Film

A idade da terra

Commander le DVD

Shop

L'âge de la terre - A idade da terra DVD

L'âge de la terre
CHF 21.00 / EUR 19.00

Acheter!
Edition trigon-film edition 25: Amérique latine DVD

Edition trigon-film edition 25:...
CHF 27.00 / EUR 24.00

Acheter!
Film

A idade da terra

Une vision personnelle du Brésil contemporain et de son évolution, traversée par un certain nombre d'archétypes qui renvoient parfois à des films précédents de Glauber Rocha : l'Indien, le Colonisateur, le Nordestin, l'Ouvrier, l'Amazone, le Bourgeois et un Christ noir, porteur d'une nouvelle espérance révolutionnaire pour le Tiers Monde. Dernier film du Glauber Rocha.

Glauber Rocha fut né en 1938 dans la région de Bahia, au Brésil. Son éducation est religieuse, sa mère étant une presbytérienne pratiquante. Au lycée, il fait du théâtre; puis s’inscrit en droit à l’université de Bahia, où il restera trois ans. A partir des années 60, il se tourne vers le cinéma. Barravento fait bonne impression dans plusieurs festivals. En 64, Le dieu noir et le diable blond est ovationné à Cannes l’année suivante An-
tonio das Mortes gagne le Prix de la Mise en Scène. Rocha devient célèbre partout. Il tourne alors un grand nombre de films, du Lion à Sept Têtes, tourné en moins de trois semaines en Afrique, à Têtes Coupées, tourné en Espagne quelques mois plus tard. Journaliste, critique de cinéma, réalisateur, penseur, écrivain, agitateur culturel, polémique, controversé, Glauber Rocha devient aussi le nom le plus important du «Cinéma Novo» du Brésil. Il meurt en 1981, un ans après la première de son dernier film au Festival de Venise.

Google+ Facebook Twitter Email

Fiche technique

Titre original A idade da terra
Titre allemand A idade da terra - Das Alter der Erde
Titre français L'age de la terre
Autres titres L'età della terra
Réalisation Glauber Rocha
Pays Brésil
Formats DVD
Scénario Glauber Rocha, Castro Alves
Montage Carlos Cox, Ricardo Miranda, Raul Soares
Musique Rogério Duarte
Image Pedro de Moraes, Roberto Pires
Son Jorge Saldanha, Sylvia Maria Amorim de Alencar
Equipment Nilde Maria Goebel
Costumes Raul Willian Amaral Barbosa, Paula Gaetan
Production Glauber Rocha
Durée 140 Min.
Langue Portugiesisch/d/f

Acteurs

Maurício do Valle Brahms
Jece Valadão Indianischer Christ
Antonio Pitanga Schwarzer Christ
Tarcísio Meira Militärischer Christ
Geraldo Del Rey Revolutionärer Christ
Ana Maria Magalhães Aurora Madalena
Norma Bengell Amazonas Königin
Danuza Leão Frau von Brahms
Carlos Petrovicho Teufel
Paloma Rocha Junge Frau
Carlos Castelo Branco Carlos Castelo Branco

Distinctions

Mostra del Cinema Venezia 1980

Critiques

“Jede Szene dieses Films ist eine Lektion dafür, wie modernes Kino aussehen sollte.”


Michelangelo Antonioni



“Das Alter der Erde ist die Zerlegung der Erzählsequenz, ohne dass dabei der infrastrukturelle Diskurs verloren geht, der die repräsentativsten Zeichen der dritten Welt materialisieren soll.”
Glauber Rocha

(...) Suite

Fiche technique

Titre original A idade da terra
Titre allemand A idade da terra - Das Alter der Erde
Titre français L'age de la terre
Autres titres L'età della terra
Réalisation Glauber Rocha
Pays Brésil
Formats DVD
Scénario Glauber Rocha, Castro Alves
Montage Carlos Cox, Ricardo Miranda, Raul Soares
Musique Rogério Duarte
Image Pedro de Moraes, Roberto Pires
Son Jorge Saldanha, Sylvia Maria Amorim de Alencar
Equipment Nilde Maria Goebel
Costumes Raul Willian Amaral Barbosa, Paula Gaetan
Production Glauber Rocha
Durée 140 Min.
Langue Portugiesisch/d/f

Acteurs

Maurício do Valle Brahms
Jece Valadão Indianischer Christ
Antonio Pitanga Schwarzer Christ
Tarcísio Meira Militärischer Christ
Geraldo Del Rey Revolutionärer Christ
Ana Maria Magalhães Aurora Madalena
Norma Bengell Amazonas Königin
Danuza Leão Frau von Brahms
Carlos Petrovicho Teufel
Paloma Rocha Junge Frau
Carlos Castelo Branco Carlos Castelo Branco

Distinctions

Mostra del Cinema Venezia 1980

Critiques

“Jede Szene dieses Films ist eine Lektion dafür, wie modernes Kino aussehen sollte.”


Michelangelo Antonioni



“Das Alter der Erde ist die Zerlegung der Erzählsequenz, ohne dass dabei der infrastrukturelle Diskurs verloren geht, der die repräsentativsten Zeichen der dritten Welt materialisieren soll.”
Glauber Rocha

(...) Suite

Photo:
A idade da terra