TRAILER

Entre la vieille maison en lambeaux, la nouvelle qui n’en finit pas d’être achevée, une sœur qui débarque avec son fils et un oeil au beurre noir, Irene a fort à faire. Ajoutons un mari aimant nul en affaires, mais prompt à lancer des plans sur la comète et on peut imaginer le quotidien chaotique de cette mère de 4 gars dans une tragi-comédie brésilienne enlevée et chaleureuse.

Quand l’oiseau quitte son nid

Si on peut se permettre le jeu de mots, voici une authentique comédie authentique. Authentique comédie parce que c’en est une véritable, au rythme affolant et aux gags surprenants. Comédie authentique, car les situations que Gustavo Pizzi met en scène – avec l’aide de Karine Teles, son épouse, coscénariste en plus d’être Irene à l’écran –, reflète sans conteste des réalités vécues par une classe moyenne brésilienne en voie de paupérisation. La famille (et le film) est portée à bout de bras par Irene obligée de courir dans tous les sens, pour gérer ses fils et son mari, puis pour accueillir sa soeur, en plus de pratiquer des petits boulots pour joindre les deux bouts. Lorsque Fernando, l’aîné, rentre à la maison pour annoncer qu’il est engagé par une équipe de handball allemande, et qu’il pourra poursuivre ses études là-bas, tout le monde se réjouit. Mais il part dans 3 semaines et, du coup, Irene redevient une mère poule affolée à l’idée de voir son fils quitter le nid.

La réussite de Loveling tient à l’accumulation de détails dans des situations si vraies qu’elles pourraient bien être réelles. Cette somme donne de la profondeur à l’intrigue et de l’émotion à la comédie. On s’entiche aussi de tous ces personnages qui tiennent tous une place unique, apportant chacun son lot de complications à la cascade de problèmes déjà nombreux auxquels doit faire face la mère. Cela pourrait tourner à la tragédie, mais non, le duo Pizzi-Teles évite l’écueil en retournant les situations scabreuses vers quelque chose de poétique et de tendre. Grâce à l’immense talent de Karine Teles, dont la performance à elle seule vaut déjà le détour. Mais il ne faut pas oublier les autres acteurs, tous convaincants, jusqu’aux petits jumeaux espiègles qui semblent s’amuser de tout.

Martial Knaebel

Articles sur le film: Lancez le film! avec filmingo

trigon-film étoffe sa propre plateforme de streaming qui devient filmingo.ch

Suite

Titre original Loveling
Titre allemand Liebling
Titre français Loveling
Autres titres Loveling - Benzinho
Réalisation Gustavo Pizzi
Pays Brésil
Formats Blu-ray, DCP
Scénario Gustavo Pizzi, Karine Teles
Montage Lívia Serpa
Image Pedro Faerstein
Son Rafael Alvarez, Pablo Bahamondez, Roberto Espinoza
Equipment Dina Salem Levy
Costumes Diana Leste
Production Gustavo Pizzi
Durée 95 Min.
Langue Portugiesisch/d/f
Acteurs
Karine Teles Irene
Otávio Müller Klaus
Adriana Esteves Sônia
Konstantinos Sarris Fernando
César Troncoso Alan
Mateus Solano Paçoca
Camilo Pellegrini Ligia
Ariclenes Barroso Sergio
Distinctions

Málaga Spanish Film Festival 2018: 

Golden Biznaga Best Iberoamerican Film, Silver Biznaga Special Critics Award

«Eine herzhafte, turbulente und chaotische Familiengeschichte aus dem tropischen Brasilien, irgendwo zwischen Mutterliebe und Nervenzusammenbruch. Die Energie steckt im Kino an: Man ist gepackt von der Vitalität. Man weint, lacht und fiebert mit mit dieser unglaublichen Frau!» SRF 2 Kultur

«In Sundance preisgekrönt: Eine vordergründig unspektakuläre Familiengeschichte entwickelt in Gustavo Prizzis Ensemblefilm eine persönliche Note.» NZZ

«Loveling ist eine gelungene Mischung aus warmherzigem Humor und authentischem Drama. Gustavo Pizzi inszeniert diese realitätsnahe Familiengeschichte dynamisch, temporeich sowie einfühlsam, Teles glänzt in ihrer Rolle als Irene.» Catherine Seraphim, Maximum Cinema

«Loveling ist ein emotional riesiger wenn auch kleiner Film, der einfühlsam von der Erfahrung berichtet, die irgendwann allen Eltern blüht: Dass man Kinder loslassen muss. Karine Teles spielt Irene emotional luzide und stark.» cineman

«Ein liebevoller und unterhaltsamer Einblick mitten in den chaotischen Alltag einer Grossfamilie.» Aargauer Zeitung, Aaku

«Eine Mutter-Kind-Beziehung: Der Brasilianer Gustavo Pizzi schildert im Spielfilm «Loveling» lebensnah und einfühlend die ambivalente Beziehung einer Mutter zu ihrem Sohn. «Loveling» ist ein begeisternder Film auf das Leben, ohne dass dabei die Probleme des Alltags verschwiegen werden. Vielleicht ist Pizzi hier ein realistisches Märchen gelungen, falls das möglich ist.» Hanspeter Stalder, der-andere-film

«Eine Familie, die man gleich ins Herz schliesst: Solidarisch, strahlend, zusammengehalten durch die Liebe. Gelobt seien die filmischen Geistesblitze des Regisseurs.» Valérie Lobsiger, auxartsetc

«Brasiliens Star Karine Teles glänzt als Mutter mit vollen Händen in einem Melodram, das mit gelebter Wahrheit und alltäglichen Details strahlt.» Variety


«Une tragi-comédie pétillante, pêchue, colorée, pleine de vie et de bon sens.» 20 minutes

«Une comédie tendre et joyeuse portée par l’extraordinaire énergie de son actrice principale, Karine Teles.» La Croix

«Gustavo Pizzi filme cette famille brésilienne au fil de l'eau, avec beaucoup de finesse et de délicatesse.» Le Figaro

«Un enthousiasmant feel-good movie, politique et humaniste, réalisé par un digne héritier de Ken Loach.» L'Obs

«Gustavo Pizzi parvient à donner une épaisseur réaliste à cette famille ordinaire, tressant avec habileté les moments banals et effusifs qui unissent les uns aux autres, des repas cacophoniques aux virées balnéaires, avec tout l'arsenal subtil d'humour et de bonheurs doux-amers qu'offre le quotidien.» Libération



LINKS ZU BESPRECHUNGEN
DER ANDERE FILM
VARIETY
HOLLYWOOD REPORTER

INTERVIEW
EYE FOR FILM

INTERVIEW - MAKING OF
SUNDANCE INSTITUTE



Dossier_Medien (691 kB)

Dossier_presse (1043 kB)

Flyer (8342 kB)

Inserat_color (1399 kB)

Inserat_color_klein (915 kB)

Inserat_sw (1185 kB)

Werberatschlag (2381 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Dans les cinémas

  • Le Sentier: le 4 février