The Man Who Copied - O homem que copiava

Film

The Man Who Copied - O homem que copiava

Jorge FurtadoBrésil – 2003

Le second long-métrage du réalisateur brésilien Jorge Furtado est une comédie qui joue sur le mélange des genres, de la romance amoureuse au film noir, de la fiction au film d'animation. Variation légère sur la notion de répétition et la problématique de l'original et de la copie (le film est lui-même truffé de citations), il reflète avec humour l'aspect superficiel et fragmentaire du savoir à l'heure du zapping, l'Internet et du « copier-coller ».

Ce conte doux-amer aux multiples facettes met en scène quatre représentants d'une génération sans perspectives, dont l'ambition est de gagner un maximum d'argent le plus rapidement possible. André n'a aucun diplôme en poche. Il vit avec sa mère dans un quartier populaire de Porto Alegre et gagne (mal) sa vie comme opérateur de photocopieuse dans une papeterie. Le travail n'est pas très compliqué : « Marche, arrêt, marche, arrêt », mettre le papier, choisir le nombre de copies, refermer le volet, presser le bouton. Chaque jour ressemble au précédent. Pendant son temps libre, il croque sa vie sous forme de bandes dessinées, et surtout observe à la jumelle sa voisine Silvia qui habite l'immeuble d'en face avec son père, travaille dans une boutique de lingerie et suit des cours du soir. Sans illusions quant à ses chances de la séduire avec son maigre salaire, il rêve de faire fortune. Sa collègue Marinês, toute en décolletés plongeants et pantalons moulants, attend quant à elle l'homme de sa vie, qui doit être riche, cela va sans dire. Elle fait la connaissance de Cardoso, timide employé se prétendant antiquaire, qui tombe amoureux d'elle et se lie d'amitié avec André.

Ce qui débute comme une double histoire d'amour vire à mi-parcours au film de gangsters, lorsque André découvre que les billets de banque peuvent, eux aussi, être reproduits. Alors l'histoire se met à bouillonner, à déborder du cadre. Semblables aux bribes de savoir qu'André glane au hasard des documents qu'il reproduit - de Shakespeare à Georges Perec -, les épisodes fragmentés du récit s'assemblent à la manière d'un collage qui préservera le suspense jusqu'à la fin.

Titre original The Man Who Copied - O homem que copiava
Titre allemand The Man Who Copied
Titre français The Man Who Copied
Autres titres The Man Who Copied
Réalisation Jorge Furtado
Pays Brésil
Formats 35mm, DVD
Scénario Jorge Furtado
Montage Giba Assis Brasil
Musique Leo Henkin
Image Alex Sernambi
Son Cristiano Scherrer
Equipment Fiapo Barth
Costumes Rosangela Cortinhas
Production Casa de Cinema de Porto Alegre / Columbia Tristar / Globofilmes
Durée 123 Min.
Langue Portugiesisch/d/f
Acteurs
Lázaro Ramos André
Leandra Leal Sílvia
Luana Piovani Marinês
Pedro Cardoso Cardoso
Distinctions

Havanna Filmfestival 2003: Bester Hauptdarsteller / San José Filmfestival 2004: Maverick Spirit Award / Miami Filmfestival 2004: Bestes Drehbuch / Kerala Filmfestival: Silver Crow Pheasant / Vereinigung der Filmkritik, Rio de Janeiro 2003: Bester Film

«Geld spielt eine Hauptrolle in diesem rasanten Filmexperiment, das sich gängigen Genres entzieht und ein modernes, eigenwilliges brasilianisches Kino dokumentiert.»

Filmfest Hamburg



«The Man Who Copied ist klug, vergnüglich und berührend.»

The Guardian



«Jede Figur im Film gewinnt unsere Sympathie und Anerkennung. Die Handlung hält genug Wendungen bereit, um die Spannung aufrecht zu erhalten, ohne die Glaubwürdigkeit zu strapazieren. Kurz gesagt, die Geschichte ist ein Juwel und wunderschön erzählt.»

InternetReviews



«Der magnetisierend junge Lázaro Ramos verkörpert seine Titelrolle mit Verve und Humor.»

Deborah Young, Variety



«Furtado benutzt die unterschiedlichsten Formen, um die Geschichte eines jungen Voyeurs zu erzählen, der unsterblich in seine Nachbarin verliebt ist ... ein exzellenter Film, unterhaltsam und unvorhersehbar.»

Franzisco Russo, Adoro Cinema



«Jorge Furtados Film ist eine erfreuliche Mischung aus Komödie, Drama, Romanze, Krimi und (!) Animation. Dieser rasante, unterhaltsame Film wartet mit ebenso Unerwartetem wie Vertrautem auf und porträtiert eine faszinierende, komplexe Welt aus Liebe und Sehnsucht»

SFstation

dossier_de_presse[fr] (118 kB)

epreuve_couleur[fr] (5024 kB)

epreuve_nb[fr] (1136 kB)

inserat_farbig[de] (5047 kB)

inserat_sw[de] (1141 kB)

mediendossier[de] (108 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Shop