Film

Ta Dona

Adamo DraboMali – 1991

Dans le petit village bambara de Farabougou du sud saharien, la saison des pluies tire à sa fin. Les récoltes s'annoncent abondantes. Pourtant, il y a émoi à Farabougou, car l'oracle a prédit une brusque sécheresse et des incendies. Pour Sidy, jeune ingénieur des eaux et forêts, installé depuis quelque temps dans le village, c'est le début d'une longue marche initiatique. Il part à la recherche d'une plante aux sept pouvoirs curatifs dont les guérisseurs ont perdu la septième vertu. Sa quête l'entraîne dans les profondeurs dangereuses et mystiques de la société bambara ... Il va se heurter à la corruption de la haute administration, comme à certaines pratiques ancestrales. Pourtant, il ne s'agit pas d'un «européanisé». Il cherche à faire le lien entre la tradition africaine et la nécessaire modernisation de la vie dans les villages.

Pourses débuts de cinéaste, le jeune malien Adama Drabo n'hésite pas à lier plusieurs des plus importants thèmes du cinéma africains. Entre un présent autoritaire et corrompu, et un passé mythique, Adama Drabo cherche la voie du développement de l'Afrique. Ce n'est pas tout: il nous raconte une histoire où le suspens, les rebondissements nous tiennent en haleine. Dans un mélange heureux des genres, passant de la magie du verbe africain à la satire des moeurs des nouveaux possédants, de la comédie à la critique la plus virulente, «Ta Dona» nous raconte l'Afrique, la vraie, celle d'aujourd'hui.

Titre original Ta Dona
Titre allemand Feuer
Titre français Au feu!
Autres titres Fire!
Réalisation Adamo Drabo
Pays Mali
Formats 35mm
Scénario Adamo Drabo
Montage Rose Evans Decraene
Musique Banzoumana Sissoko, Orchestre Badema
Image Lionel Cousin, Mamadou F. Coulibaly
Son Khalil Thera
Production Kora Films und CNCP Bamako
Durée 113 Min.
Langue Bambara/d/f
Acteurs
Fily Traore Sidy
Djemeba Diawara Koro, Tochter des Abgeordneten
Ballamoussa Keita Fakoro, Chef der Jäger
Abdou Samake Fakoros Sohn
Arouna Diarra Bablé, Chef von Farabougou
Mamadou Fomba Fabou, Sidys Freund
Djibril Kouyate Samou, der Abgeordnete
Samby Karambe Heilerin
Fatoumata Touré Oumou, Frau des Abgeordneten
Distinctions

Bester Debütfilm, Ouagadougou 1991, Prix spécial enviroment,
Preis der afrikanischen Filmkritik, Preis der OAU.
Eröffnungsfilm Un certain Regard Cannes, 1991

«Ta Dona» apparaît comme une sorte de parcours initiatique où celui qui reçoit l'enseignement n'est pas seul à grandir: chacun peut s'enrichir du savoir des autres s'il n'est pas avare de ses propres connaissances. Ce film passionnant - il permet une meilleure compréhension des événements récents - est construit comme un tableau. Il progresse par touches successives: des images, des scènes, apparemment sans lien, finissent par composer une représentation très précise de l'environnement géographique, social et mental dans lequel évoluent les Maliens aujourd'hui.
Le Monde Diplomatique, Paris

"Incorporating dashes of local color into a contemporary tale of ancient mysticism and modern corruption, Ta Dona strikes an appealing balance between old and new."
Variety

"This exciting film is composed like a painting, one stroke after another. Images and scenes reveal a very precise portrait of the geographic, social and intellectual environment of present-day Mali."
Le Monde

«Ta Dona», ça veut dire «Le feu est entré». «Au feu!» est la meilleure façon de le traduire. Chaque fois qu'une situation commence à s'échauffer, dans toutes les circonstances de la vie, on dit «ta dona» en bambara. Dans mon film, au moment où tout bouge autour de l'homme sahélien, je voulais dire: «Ça chauffe! Au feu! Attention quelque chose se passe!» On en a assez de la corruption.
Adama Drabo

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.