Film

The Apple Day

Mahmoud GhaffariIran – 2022
TRAILER

À Téhéran, le jeune Saeed se charge de réunir les pommes que la maîtresse a demandées à son petit frère Mahdi d’apporter à l’école, mais les précieux fruits commencent à manquer… Reprenant à son compte les ferments du néoréalisme, le réalisateur iranien Mahmoud Ghaffari livre un film poignant à hauteur d’enfant, qui s’impose comme un portrait sans concession de son pays, tout en entretenant l’espoir.

Saeed et son petit frère Mahdi vivent à Téhéran, dans une banlieue délaissée aux rues sinueuses, à l’ombre de gratte-ciels en construction. Leur mère a choisi la ville dans l’espoir d’un avenir meilleur. Elle fait des lessives pour gagner de quoi vivre. Regrettant la campagne, le père s’échine à vendre des pommes en parcourant les rues avec son pick-up. Âgé d’une dizaine d’années, Saeed l’aide à les vendre à la criée dans les quartiers ou aux abords des grandes routes, jusqu’à la tombée de la nuit. Avec «The Apple Day», Mahmoud Ghaffari s’inscrit dans la continuité du néoréalisme. Ponctuant son film de scènes qui révèlent la beauté de la campagne en opposition à la ville, le réalisateur iranien débute par une description sociale, avant de la dépasser totalement en appariant réalisme et suspense.

Lorsque Mahdi commence l’école, la maîtresse lui demande d’apporter un panier de pommes en classe, une pour chaque élève. En grand frère responsable, Saeed se charge d’en réunir la bonne quantité, mais les précieux fruits commencent à manquer… À l’instar de Majid Majidi dans «Les Enfants du ciel» ou de Jafar Panahi dans «Le Ballon blanc», Ghaffari part d’une histoire simple en apparence, à hauteur d’enfant, celle d’un garçon qui court pour récolter des pommes, mais son point de vue incisif affleure à maintes reprises. Grâce à son sens fulgurant de l’ellipse et du hors-champ, sa maîtrise du découpage et ses dialogues révélateurs, il dit en contrebande le système corrompu, patriarcal et si insidieux qui prévaut en Iran. Dès lors, «The Apple Day» s’impose à la fois comme l’un des plus dignes héritiers du «Voleur de bicyclette» de Vittorio de Sica et une métaphore sans concession de la société iranienne, tout en entretenant l’espoir grâce à l’extraordinaire débrouille de ses personnages.

Titre original The Apple Day
Titre allemand A wie Apfel
Titre français The Apple Day
Autres titres Rooz-e sib
Réalisation Mahmoud Ghaffari
Pays Iran
Formats
Scénario Mahmoud Ghaffari, Mahnaz Jarchi
Montage Mahmoud Ghaffari
Musique Ali Mansour
Image Ali Ehsani
Son Alireza Alavian
Equipment Mahmoud Ghaffari
Production Elaheh Nobakht
Durée 97 Min.
Langue Farsi/d/f
Acteurs
Arian Rastkar Saeed
Aria Mohammadzadeh Mahdi
Zhila Shahi Mahboubeh
Khodadad Bakhshizae Morteza
Mahdi Pourmoosa Daryoush
Distinctions

Berlin International Film Festival
Generation Kplus

«In ein Jugend-Abenteuer verpackt, setzt Regisseur Mahmoud Ghaffari in seinem fast neorealistischen Film Nadelstiche gegen die Gesellschaft und die Elite im Iran.» Amnesty International Schweiz, Boris Bögli

«Die versteckten Anspielungen auf das korrupte politische System und die ungeschönte Schilderung der Lebensrealität der iranischen Unterschicht machen den Spielfilm zu einer Gesellschaftskritik im Sinne des Neorealismus. Saeeds Optimismus und seine Entschlossenheit verkörpern die Hoffnung, die nicht nur im Iran auf den Kindern ruht.» Medientipp, Natalie Fritz


«Mit neo-realistischer Poesie und eindrucksvollem Schauspiel zeigt der raue Kinderfilm den verheerenden Einfluss geringfügiger Erschütterungen auf Menschen, deren Existenz ein ständiger finanzieller Balanceakt ist.» Moviebreak

«Mit ihrem Pragmatismus und ihrer Zuversicht ist Saeeds Mutter Mahboubeh die vielleicht stärkste Figur, die alles zusammenhält. Die Familie bewährt sich im Alltag und in der Krise. Deshalb kann der Film ein offenes, dabei optimistisches Ende wagen.» Kinder und Jugend Filmportal, Ulrike Seyffarth


«Mit präzisem Blick auf die alte Diskrepanz zwischen Stadt und Land folgt der Film dem Jungen Saeed durch die Gassen und Strassen einer Vorstadt von Teheran auf der Suche nach einer Lösung.» Kinderfilmblog, Rochus Wolff


«Unaufdringlich inszeniert und natürlich gespielt, niemals so schwerwiegend und drastisch, wie es seine Themen hergeben würden und deswegen auch niemals nur hoffnungslos erdrückend.» Riecks Film Kritiken

Dossier_Medien (345 kB)

Dossier_Presse (1849 kB)

Flyer (1423 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Dans les cinémas

  • Suisse romande: dès le 7 septembre