TRAILER

Dans un village perdu au Costa Rica, Clara, une femme souffrant d’un handicap physique, vit sous l’emprise de sa mère qui la considère comme une émanation de la Sainte Vierge. À quarante ans, elle tente de se libérer des conventions religieuses et sociales oppressant son corps et son existence, ce qui la mène à un éveil sexuel. Une émancipation à la fois réaliste, magique, sensorielle et symbolique.

Clara vit dans une petite ferme isolée au Costa Rica, en entretenant une relation particulière avec la nature luxuriante qui l’entoure. Souffrant d’une grave scoliose, cette femme meurtrie a besoin de l’aide de sa nièce Maria et de sa mère Fresia pour accomplir les tâches quotidiennes. Hélas, sa déficience physique est aussi source de revenu: fervente religieuse, sa mère la considère comme un don de dieu et la met à profit en invitant des malades à des messes de guérison débordant d’oripeaux catholiques. Le jour où arrive Santiago, un jeune homme bienveillant, Clara sent son désir grandir et commence à se rebeller. Comme sa nièce qui s’apprête pour la «Quinceañera», une fête traditionnelle préparant les filles au mariage lors de leur quinzième anniversaire, elle veut être considérée comme une femme.

Dans son premier long-métrage la cinéaste costaricienne-suédoise Nathalie Álvarez Mesén raconte l’émancipation de son personnage en réinventant le réalisme magique si cher au cinéma latino-américain. Grâce à une bande-son et des gros plans qui raniment la flore et la faune, le film restitue la spiritualité du lien que Clara entretient avec la végétation et les animaux. La magie s’imbrique dans le réel, à tel point que la nature personnifie son monde intérieur, si riche et enchanté. Clara danse alors avec les éléments, exprimant son bouleversement par la terre, son agitation par l’air, ses pouvoirs par le feu ou l’eau. Interprétée par la danseuse Wendy Chinchilla Araya, qui incarne de façon impressionnante son corps sauvage et blessé, Clara fait figure de véritable combattante contre l’oppression des femmes au sein d’un carcan puritain et conservateur. Mêlant le réel au sensoriel, sa rébellion aboutit à une libération en forme de guérison, où l’émotion l’emporte.

Articles sur le film: CLARA SOLA sous une pluie de prix

Nathalie Álvarez Mesén remporte les Guldbaggen

Suite

Lingui, Costa Brava, Clara Sola

Le Tchad, le Liban et le Costa Rica dans la course aux Oscars

Suite

Titre original Clara Sola
Titre allemand Clara Sola
Titre français Clara Sola
Autres titres Clara Sola
Réalisation Nathalie Álvarez Mesén
Pays Costa Rica
Formats
Scénario Nathalie Álvarez Mesén, Maria Camila Arias
Montage Marie-Hélène Dozo
Musique Ruben De Gheselle
Image Sophie Winqvist Loggins
Son Erick Vargas Williams, Valène Leroy, Charles De Ville, Aline Gavroy
Equipment Amparo Baeza
Costumes Patricia Alvarado Hurtado
Production Nima Yousefi
Durée 108 Min.
Langue Spanisch/d/f
Acteurs
Wendy Chinchilla Araya Clara
Daniel Castañeda Rincón
Ana Julia Porras Espinoza
Flor María Vargas Chaves
Distinctions

Cannes Film Festival
Quinzaine des Réalisateurs

Ghent International Film Festival
Georges Delerue Prize, Best Music

Nashville Film Festival
Grand Jury Prize

Reykjavik International Film Festival
Young people's Jury Prize

Festival Lima
Best Film, best actress, best photo

Charlotte Film Festival
Prix du public

Haifa International Film Festival

Stockholm Film Festival


«Was dem Film jene Kraft verleiht, die die Zartheit ausgleicht, ist die souveräne charismatische Hauptdarstellerin Wendy Chinchilla Araya, die als Tänzerin bekannt ist und mit ihrer sehr körperlichen Präsenz Claras Sensibilität, Isolation, Verletzlichkeit, Wut und - trotz des Drucks, sie zu verbergen - eine starke Sexualität zum Ausdruck bringt.» Screen International


Flyer (3307 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Dans les cinémas

  • Suisse romande: dès le 9 mars