Film

Ema y Gastón

Pablo LarraínChili – 2019
TRAILER

Pablo Larraín est l'un des plus grands réalisateurs du cinéma latino-américain. Sans compromis, il suit sa propre voie et réalise des films qui explorent et sondent les possibilités d'expression visuelle. Le dernier long-métrage de Larraín, Ema y Gastón, est un éblouissement. Le réalisateur n'y raconte pas simplement une histoire d'amour, non: il plonge dans une mer d'images, de sons et de mouvements et nous entraîne dans le maelström de ce qui s'appelle amour et comporte beaucoup d'éléments imprévisibles et inexplicables.

Maintenant, c’est maintenant

Polo manque à Ema, à Gastón aussi, d’ailleurs. Ema est danseuse et professeure d’expression corporelle – pour gagner sa vie. Gastón est chorégraphe et dirige la troupe d’Ema pour un spectacle. Ils s’aiment, mais l’abandon de Polo met leurs sentiments et leur couple à l’épreuve. Ema harcèle l’assistante sociale pour récupérer la garde de l’enfant qui semble avoir été confié à un autre couple. Dans ces moments de trouble pour le couple, la troupe d’Ema veut, d’une certaine manière, se libérer de la tutelle de Gastón et retrouver son autonomie, investissant places et lieux publics pour y pratiquer une danse qu’elle veut libératrice, le reggaeton, que Gastón déteste. Magnifique Mariana Di Girolamo qui campe une Ema de feu, dont le visage impavide possède pourtant un registre d’émotions extraordinaire, expressif à l’image de son corps, de ces corps, qui se déhanchent, se plient et se déplient, semblent parfois même éclater, dans des chorégraphies dignes des Ballets du XXe Siècle.

A côté d’elle, Gabriel García Bernal, lui aussi magistral, oppose un Gastón cérébral, faible en apparence, quand Ema se montre volontaire, louvoyant alors qu’elle est directe, impatiente. Cette confrontation entre deux caractères contradictoires est soulignée par une narration fragmentée, éclatée, voulue par Pablo Larraín particulièrement inspiré. De cette désarticulation apparente du récit, ressort sublimé le désir farouche de l’action immédiate, du «maintenant et pas plus tard» qu’affirme l’héroïne. Ema y Gastón est le premier film de Larraín qui soit ouvertement placé dans le présent, dans le contemporain.

Martial Knaebel

Articles sur le film: Pablo Larraín à Venise

EMA avec Mariana Di Girolamo et Gael Garcia Bernal

Suite

Titre original Ema y Gastón
Titre allemand Ema y Gastón
Titre français Ema y Gastón
Autres titres Ema y Gastón
Réalisation Pablo Larraín
Pays Chili
Formats Blu-ray, DCP
Scénario Guillermo Calderón, Pablo Larraín, Alejandro Moreno
Montage Sebastián Sepúlveda
Musique Nicolás Jaar
Image Sergio Armstrong
Son Roberto Espinoza
Costumes Muriel Parra, Felipe Criado
Production Estefania Larraín
Durée 102 Min.
Langue Spanisch/d/f
Acteurs
Mariana Di Girolamo, Ema
Gael García Bernal Gaston
Mariana Loyola
Paula Hofmann
Paola Giannini Raquel
Catalina Saavedra
Josefina Fiebelkorn
Giannina Fruttero
Christián Suárez Polo
Santiago Cabrera Aníbal
Paula Luchsinger
Antonia Giesen
Susana Hidalgo
Distinctions

Venedig Filmfestival 2019:
ARCA CinemaGiovani Award
der Jugendjury für den besten Film
Premio UNIMED (Unione delle Università del Mediterraneo)

«Einer der mitreissendsten Filme des Jahres.» Indiewire

«Selten hat ein Film so viel Spass gemacht wie «Ema» von Pablo Larrain. Das vibrierende Drama hat den Rhythmus im Blut, die Reggaeton-Beats sitzen und die Farben könnten prächtiger nicht sein. Angereichert mit spektakulären Tanz-Performances und einer amüsanten, teils sehr emotionalen Geschichte von Leidenschaft, Schuld und Muttersein entwickelt sich eine Odyssee durch die Strassen Valparaísos. Larrain beweist einmal mehr, dass er ein Händchen für mitreissende Inszenierungen hat. «Ema», der mit Mariana Di Girolamo und Gael García Bernal in den Hauptrollen grossartig besetzt ist, sollte man sich nicht entgehen lassen.» Aurel Graf, maximumcinema


«Pedro Almodóvar nach dem Beat des Reggaeton.» Filmstarts

«Doté de plans sublimes, Ema offre à ses comédiens un étonnant terrain de jeu, les amenant à être constamment à fleur de peau.» Les Inrocks


«Unterlegt vom fesselnden Rhythmus des Reggaeton – von Gastón verächtlich „Gefängnismusik“ genannt –, handelt EMA von der Rebellion gegen traditionelle familiäre Bindungen und ihrer Neuerfindung in ungewöhnlichen Konstellationen.» Viennale, Barbara Schweizerhof


«The latest from versatile Chilean director Pablo Larraín is at once a devious psychological thriller, a visually expressionistic hymn to female agency and sexual lawlessness, and a flamboyant reggaeton dance musical.» Jonathan Romney


 

Flyer (855 kB)

© COPYRIGHT

Les textes ainsi que tout le matériel visuel et sonore fourni sur le site de la fondation trigon-film sont destinés à la rédaction d'articles promotionnels sur les films respectifs. Le matériel est mis gracieusement à disposition à des fins de rédaction d'articles promotionnels sur les différents films. Tout autre usage est défendu en vertu des dispositions sur le copyright et n'est pas possible sans accord écrit par trigon-film. Le partage - contre rémunération ou non - du matériel avec des tierces personnes est interdit. Le copyright © trigon-film.org est obligatoire. En utilisant notre matériel, vous acceptez les conditions relatives au copyright.

Dans les cinémas

  • Delémont: dès le 29 avril
  • Genève: dès le 29 avril
  • La Chaux-de-Fonds: dès le 29 avril
  • Lausanne, Pathé Les Galeries: dès le 29 avril
  • Neuchâtel: dès le 29 avril